Etienne a écrit le 12-10-2017 :

J'ai 4 chats et je vis dans un appartement bien chauffé avec un sol aux 3/4 composé de parquet, autant dire que c'est un hôtel 5 étoiles avec restaurant gastronomique ! Et ce qui devait arriver arriva... The attack of the killer fleas of death that kills!

Tout a commencé quand le vétérinaire nous a signalé avoir trouvé des crottes de puces sur un de nos chats. Il nous a vendu un générique du Frontline pour nos 4 matous afin d'empoisonner les puces. 4 chats, 6 mois de traitement, la note fut salée. Au fil du temps, trouvant que nos chats se grattaient beaucoup, je retourne voir le veto qui me dit que les puces qui sont encore là doivent être celles résistantes au produit. Je passe à l'injection, valable 6 mois. La note devient salée.

Devenu méfiant, je lui demande de me commander un peigne à puces. Je le passe sur l'animal qui semble souffrir le plus. J'ai dû capturer et ébouillanter dans un pichet avec une eau à 70°... une centaine de puces !!! A ce stade, j'ai compris que nous étions vraiment dans le popo jusqu'au cou ! Une recherche sur Google plus tard, me voilà sur ce très bon site plein d'informations et qui m'a confirmé la gravité de la situation.

Retour chez le veto à qui j'explique la situation et lui demande de me vendre des fumigènes insecticides. Il me répond que vu l'importance du nombre de puces sur les matous, l'appartement doit comporter une colonie monstrueuse et que les fumigènes ne serviront à rien. Il me conseille d'appeler directement un exterminateur. Sur mon insistance, il me vend un répulsif, RODHEO, à base de plante. Je le passe sur les chats et ne constate aucune amélioration, les puces les dévores toujours autant.

J'appelle un professionnel. Son discours n'est pas rassurant mais j'apprécie sa franchise. En résumé, je suis vraiment dans le popo, mais vraiment - vraiment parce que j'ai du plancher. Il trouve les puces tellement difficile à exterminer que sa société songe à arrêter de proposer ce service. Il me demande d'utiliser des fumigènes avant sa venue. Cela ne tuera que 70% des adultes mais ça sera toujours ça en moins. Ensuite, lui viendra répandre un produit liquide sur les sols solides et une poudre sur le parquet pour finir les adultes et attaquer les larves et les œufs. Il ne peut pas me garantir l'extermination de tous les insectes avec un seul passage, il sera peut être obligé de revenir. Il m'a parlé d'un client chez qui ils ont dû passer 5 fois pour tuer tous les insectes ! Enfin, il me dit que cela peut aussi se régler en une seule fois, mais impossible de la savoir à l'avance. Prix du passage : 120 euros.

Ce qu'il m'a expliqué, c'est que le gros problème avec les puces, c'est que pour tout exterminer en une seule fois, il faudrait s'absenter de l'appartement 15 jours en laissant les produits agir. C'est bien sûr impossible pour le commun des gens. Durée minimum de l'obligation de s'absenter avec ses animaux : 4 heures. Durée recommandée, 48 heures, et plus si possible. Parce que au retour, non seulement l'appartement perd son confinement mais en plus, comme il faut absolument aspirer la poudre sur le parquet (avec un masque de protection d'ailleurs), on enlève le plus gros du produit.

Bon, ce professionnel viendra faire son premier passage dans une 10e de jours. J'ai acheté un karsher, je vais l'utiliser autant que je peux tant qu'il n'y a pas la poudre insecticide répandue (ensuite, ça serait dangereux, la vapeur la projetterait dans l'atmosphère) et j'essaie de peigner mes chats tous les jours (récolte journalière : entre 5 et 50 puces selon le matou, elles ont leurs préférences alimentaires). Je croise les doigts mais la configuration de l'appartement et l'impossibilité que j'ai de m'absenter plus de 48 heures de chez moi me laisse un bien maigre espoir de venir à bout de ces parasites sanguinaires :(

Pendant que j'y suis, dans le domaine des choses dangereuses, j'aimerai évoquer la terre de Diatomée. J'ai fais quelques recherches et contrairement à ce que je lis ici, ça n'est pas du tout un produit sain si on l'utilise en poudre répandue sur le sol ou la literie. En fait, c'est une algue fossilisée pleine de silice et c'est ça qui tue les puces en les transperçant. Il existe bien une version *alimentaire* avec un faible taux de silice que l'on peut en effet avaler sans risque. AVALER, pas RESPIRER. Parce que c'est une poudre fine et même la version alimentaire contient trop de silice pour la santé des humains et des animaux. Si on répand de la poudre sur le sol de la maison ou sur la literie, ces particules de silice peuvent venir se loger dans les alvéoles des poumons à jamais, comme l'amiante d'ailleurs. Si on a du pot, il se passera rien. Si on pas de pot, on aura les poumons irrités, tout dépend des quantités inhalés. Mais si on a vraiment pas de pot, ça donnera une maladie respiratoire chronique style silicose, et c'est incurable. Donc... méfiance avec ce produit. Naturel, ça ne veut pas forcément dire inoffensif...

catherine a écrit le 13-08-2018 :

bonjour, je compatis à votre expérience. J'ai moi-même 8 chats et du mal cette année avec les puces. Ce que je peux vous dire : durant l'hiver, les produits genre frontline marchaient mais plus cet été (les puces ont dû s'y habituer); j'ai donc abandonné momentanément tout ce qui est chimique.
Pour la poudre de diatomée, merci pour ces infos : il faut la choisir le plus pure possible, mais j'ai arrêté aussi de leur en mettre, car elle finissait par les irriter. Actuellement je n'en mets que dans les bacs à litière (bon lieu de développement pour les puces) et un peu le long des plinthes.
2 bons produits : pour les chats : le pyrèthre végétal, sans aucun additif (marque Ariès), ne pas vaporiser mais leur passer avec du sopalin, sur les endroits essentiels. pour le logement, tout ce qui est tissus, notamment : l'huile de neem - ça agit sur la durée mais ça tue les larves.
pour le parquet, j'avais lu un jour qu'il fallait boucher les espaces entre les lames avec du mastic de vitrier et, s'ils sont trop larges, mettre une ficelle avant mais je crains que vous ne serez tranquille que quand ils seront vitrifiés (la poudre de diatomée avec un applicateur aurait toute son utilité, là, car vous la recouvreriez de mastic après et donc empêcheriez qu'elle vole)-
malgré tous ses produits, j'ai du mal cette année, moi aussi : peut-être est-ce que j'en ramène de l'extérieur, sous mes chaussures ? ou alors comme je vais prochainement déménager, je déplace beaucoup d'objets et il y avait sans doute des nids, non traités. L'essentiel selon moi est que vos chats en souffrent le moins possible, moi j'ai 2 chats allergiques, c'est un peu un contre la montre pour qu'ils ne fassent pas de dermatite, et pour vous : si vous vaporisez (un peu) d'huile de neem sur vos draps, c'est pas terrible, mais vous ne serez pas piqué. Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript should be activated