Anti-puce

Tous les traitements vétérinaires et les produits naturels efficaces pour éradiquer les puces

Anti-puce - Tous les traitements vétérinaires et les produits naturels efficaces pour éradiquer les puces

Traitement naturel anti-puce du chat ou du chien

Traitement naturel anti-puce du chat ou du chienLa nature est bien faite. Les puces, comme la plupart des parasites et insectes, détestent l’odeur de certaines plantes. Mais pour traiter efficacement votre animal de compagnie, il convient de mettre toutes les chances de votre côtés. En plus des traitements anti-puces classiques, il est fortement conseillé d’utiliser un traitement naturel anti-puce pour votre chien ou votre chat et son environnement.

Le collier aux huiles essentielles: traitement naturel idéal pour les chatons

Le collier insectifuge aux extraits naturels de Margosa (Neem) est conçu pour repousser les insectes piqueurs : il s’agit d’une action répulsive contre les puces, les tiques et les moustiques. Le collier insectifuge assure une diffusion continue et régulière (pendant environ 3 mois) des extraits naturels et ne contient pas d’insecticide. Idéal pour les chatons comme pour les chat adultes.

Le shampooing répulsif

Il existe un certain nombre de produits contenants des huiles essentielles reconnues pour leurs effets répulsifs sur les insectes : pyrèthre végétal, extraits naturels de margosa, lavandin, eucalyptus… Très utiles pour éviter une ré-infestation, certaines huiles essentielles ont parfois des propriétés antiseptiques, cicatrisantes et anti-démangeaisons comme l’eucalyptus, pour soigner les piqûres de puces et soulager votre animal. Attention, néanmoins, un dosage minutieux est nécessaire pour que le soin ne se transforme pas en empoisonnement. Il est fortement déconseiller de faire un « mélange naturel maison ».

Par brossage

  1. Versez une cuillère à soupe de vinaigre dans un bol d’eau
  2. Prenez un gant de toilette
  3. Trempez-le dans l’eau vinaigrée
  4. Essorez
  5. Brossez le poil de votre animal avec, en évitant soigneusement les muqueuses, l’anus et les parties de son corps où le pelage est absent suite à de trop longues séances de « grattages » de votre animal.

N’utilisez surtout pas le vinaigre pur et ne trempez pas votre animal dans cette solution. Il s’agit d’un traitement en surface. En contact direct sur le peau et à haute dose, le vinaigre est toxique pour votre chat comme pour votre chien. N’ajoutez pas d’huiles essentielles à cette solution. L’usage d’huiles essentielles est réservées au traitement de son environnement car elles peuvent être mal tolérées en application directe surtout pour les chats. Ils ne disposent pas d’enzymes capables de dégrader les phénols qui restent donc stockés dans les reins. Effectuez ceci une fois par semaine pendant un mois minimum en traitement préventif début Avril. Si votre animal est déjà infecté, effectuez ce brossage à l’extérieur, car vous pourrez observer quelques puces fuir son pelage dès le début de ce brossage.

Les pipettes aux huiles essentielles naturelles

Les pipettes aux extraits naturels d´huiles de neem, de girofle et citronnelle sont connues pour leurs pouvoirs répulsifs. Il s’agit de protections anti-tiques et anti-puces Spot-On naturel pour chien ou pour chat. Les encolures et les arrières trains de nos compagnons étant le plus souvent prisés par les puces et les tiques, il est recommandé de verser le contenu de la pipette au bas du dos de votre animal et remonter à rebrousse poils jusqu’à la base de son cou.

Le peigne anti-puce

Il est principalement utilisé chez les chiots, les chatons et les lapins pour qui les autres produits peuvent être mal tolérés.

Son utilisation : Brosser l’animal tous les jours jusqu’à élimination complète de toutes les puces et larves. Le peigne permet de décoller et déloger les puces des poils de votre animal naturellement.

Conseil particulier : vous munir d’un sceau dans lequel vous aurez versé de l’eau chaude et du vinaigre. Celui-ci vous servira de réceptacle dans lequel vous mettrez les poils de chat, les puces et/ou larves que vous aurez récolté lors de votre brossage. De plus, cela déposera du vinaigre sur les poils de votre animal ce qui aura pour effet de repousser naturellement les puces qui déteste cette odeur.

Le traitement de leur environnement

Dans un vaporisateur rempli de 200 ml d’eau de source et ajoutez :

  • 4 cuillères à soupe de vinaigre de cidre ou de lavande
  • 10 gouttes d’huile essentielle naturel de menthe (évitez la menthe poivrée que les chats détesteront)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de lavande, si vous avez utilisé du vinaigre de cidre, 5 gouttes d’huiles essentielles d’eucalyptus si vous avez utilisé du vinaigre de lavande. Pulvérisez sa couche, canapé et coussins.

Les puces étant le vecteur du ténia, il faut aussi penser à vermifuger les animaux. Il est important de traiter tous vos chats / chiens en même temps pour éviter la contamination entre les uns et les autres.

Pour traiter efficacement votre animal de compagnie, il est important de traiter en même temps :

  • Par brossage
  • Leur environnement
  • Avec un vermifuge

Si votre animal vie principalement à l’intérieur de votre logement, il est fortement conseillé de traiter préventivement votre intérieur.

Anti-puce pour cochon d’inde, hamster, lapin

rougeurs pucesLapin, furet, souris, rat, gerbille, cochon d’inde, hamster font partie des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnies). Ce sont des animaux très fragiles qui supportent peu les insecticides. Ils sont néanmoins des hôtes potentielles pour un certains nombres d’espèces de puces. Réussir à se débarrasser des puces sans craindre pour la santé de vos rongeurs n’est pas chose facile. C’est pourquoi, avant chaque traitement, il est conseillé de demander un diagnostique à votre vétérinaire afin qu’un traitement adapté soit mis en place.

Les insectifuges

Les insecticides sont rarement employés sur les rongeurs car mal tolérés voir dangereux pour eux. Inversement, les insectifuges sont souvent employés en shampoing ou en pipette à base d’actifs naturels d’origine végétale à fort effet répulsif. Le but n’est pas d’éliminer les puces, mais de les faire fuir. Le dosage sera différent en fonction du type d’animal et de son poids.

Les biocides

Les biocides ont la plupart du temps un effet mécanique : ils ont pour but d’obstruer les voies respiratoires et digestives des puces. Les cages, paniers de repos et endroits préférés de votre animal doivent également être traités.

Le Brossage

Le peigne anti-puces est le moyen le moins dangereux pour récolter les puces de votre rongeur. Cependant, le brossage de votre animal devra être régulier et durer au moins un mois minimum jusqu’à élimination des toutes les puces et larves de votre animal.

Les oiseaux de volière

puces oiseauxLa puce des oiseaux s’appelle Dasypsyllus gallinulae. La puce du poulailler s’appelle Le Ceratophyllus Gallinae. Cependant la plupart des puces qui contaminent nos animaux domestiques sont de l’espèce Ctenocephalides felis dit « puce du chat » (90% des cas). Elles peuvent se nourrir de la plupart des mammifères européens : chat, chien, homme, lapin, ruminant et également des rongeurs et oiseaux… D’ailleurs cette espèce est en réalité très ubiquiste (que l’on retrouve partout dans le monde) notamment grâce aux oiseaux migrateurs jusque dans les pays les plus froids. Les oiseaux de volière ayant une morphologie très différente du chat ou du chien, il est important d’utiliser des produits adaptés. Avant tout traitement, il est conseillé de demander un diagnostic à votre vétérinaire qui vous prescrira probablement un traitement à base d’ivermectine.

Le traitement de la volière

Les parasites se nichent de préférence dans les coins, les perchoirs et les fissures. Ces endroits doivent absolument être traités en cas d’attaque par des parasites en même temps que vos oiseaux. Le traitement de la volière se fait avec un autre composé à base d’extrait de Pyrethrum.